SYSTEMES DE TRAITEMENT
DES EFFLUENTS PHYTOSANITAIRES

telContactez-nous: 06 83 81 57 41

SOLUTIONS POUR UNE AGRICULTURE DURABLE

barre

Résolution vous propose un catalogue de produits adaptés à votre activité et tous agréés par le ministère du developpement durable:

Ministère

Ils utilisent Phytocat

ETA Lhommeau (44)

logo-lhommeauETA Lhommeau (frères Lhommeau), applicateur Phyto, 44 CLISSON

Adrien LHOMMEAU " Pour la gestion des effluents phyto, les solutions techniques fabriquées par Résolution ont tous un point commun : Efficacité. Cela signifie qu'elles nous ont permis d'être aux normes sans effort, donc nous permettant d'assurer notre travail comme si de rien était ; donc sans se compliquer la vie !!!"    

Gilles LHOMMEAU " Equipés depuis 2007,  je m'occupe de faire fonctionner le Phytocat 10 : nous sommes pleinement satisfaits du service annuel : Résolution tient les promesses faites lors de l'investissement d'il y a 5 ans"

Clos la Madeleine (St Emilion)

clos madeleineRémi, responsable culture au « Clos La Madeleine » à St Emilion à propos de Phytocat:

« Jamais tombé en panne, mise en place très facile, dans un coin, pas encombrant, ne gêne pas du tout. On met en route le procédé Phytocat® et l’on ne s’en occupe pas, il s’arrête tout seul, on ne surveille rien, il y a des témoins : franchement, aucune contrainte!
Fier d’être le premier client historique de Résolution, avec le procédé Phytocat® acquis en 2005 ».

INH Angers

inhRémi Gardet, responsable du Domaine Expérimental et Pédagogique de l’INH à Angers : « Nous avons acquis le Phytocat® car à l’INH, nous n’avons pas beaucoup de place pour l’installation d’un système, ni pour épandre. Le système est sûr, fiable, démonstratif et très simple d’utilisation. La mise en route est facile, et le matériel ne demande ni entretien, ni bassin … »

Ville d'Angers

angerChristian Griffon,  responsable du Service Parcs et Jardins de la Ville d’Angers : « nous avons choisi le Phytocat® parce que c’est la solution pour centraliser 12 points de collecte, ayant très peu de place. Nous avons calculé 8m3/an à traiter, bien que la tendance est à la limitation des applications phytosanitaires.
C’est la réglementation qui nous a amenés à investir, et nous valorisons également cette acquisition du Phytocat® lors des visites d’ateliers.

 

À lire : "Angers se lance dans la photocatalise" paru dans les cahiers du fleurissement.

Hydrogreen

hydrogreenJacques Le Courtes, directeur général d'Hydrogreen, applicateur phytosanitaire sur Morlaix (29) : « D’origine et de culture industrielle, nous avons trouvé ce procédé Phytocat® "scientifique" et "rigoureux", plus adapté que d’autres techniques et nous l’avons choisi, en dépit de notre partenariat avec BAYER qui propose un procédé concurrent, mais qui nous paraît moins performant. »

Restez informé

Donnée invalide

Contactez-nous

Votre nom *

Donnée invalide
Votre email *

Donnée invalide
Votre téléphone

Donnée invalide
Votre message *

Donnée invalide



Matériel comecophyto petitpatible
démarche Ecophyto

© Résolution - Tous droits réservés -